h1

Tango Guide: Barcelone

samedi 20 janvier 2007

J’étais à Barcelone pour une semaine lors du Nouvel-An. Je suis sorti à plusieurs milongas, j’avais envie d’aller partout, mais il faut savoir éviter la gloutonnerie. Je ne dis pas que j’y suis arrivé, mais ça aurait pu être pire

A retardement, et avant qu’il ne soit trop tard, voici un compte-rendu non-exhaustif. J’ai passé un super séjour là-bas, arpentant plein de milongas intéressantes, sans qu’il y ait l’embarras du choix, ce qui faisait qu’on retrouvait un peu les mêmes danseurs lors des différentes soirées de la semaine.

Je soupçonne qu’il doit y avoir davantage de danseurs de tango par rapport à la population en Suisse Romande que là-bas. Je me trompe peut-être, mais c’est l’impression que ça m’a donné.

Le géographe que je suis serait passionné s’il y avait des statistiques sur la densité de danseurs de tango dans le monde, mais là n’est pas le sujet du billet!

Donc, commençons par une mention spéciale à yobailotango, Josep et Teresa (que je ne connais pas) ont édité sur un format carte postale plastifié la liste de toutes les milongas de la semaine, avec horaires, adresses, et numéro de téléphone de personnes de contact. Très utile pour s’y retrouver une fois sur place. On peut danser le tango tous les soirs (même le lundi!)

je devrais idéalement vous scanner la carte dont je parlais précédemment et la poster ici, mais je n’ai pas de scanner branché. Prochainement, peut-être… Et aussi, vous trouverez les informations détaillées ici. Même avec un espagnol de cuisine, vous devriez vous en sortir.

J’ai eu l’occasion de sortir jeudi, samedi, dimanche et lundi. Dans tous les cas, la musique était assez traditionnelle, dommage pour moi qui aime également les morceaux qui sortent un peu de l’ordinaire. Tant pis, visiblement je ne fais pas partie de la majorité.

Jeudi: Casa de Valencia, Corsega 335, à l’étage, salle au fond du fond La soirée était assez traditionnelle dans une salle assez grande, il y a intérêt à venir assez tôt vers 22 heures pour avoir une table. Se termine à 1 heure

Samedi: La Pantera Rosa, Berga 34. Dan et Ruben, le couple d’hommes qui organise cette milonga, mettent de la bonne musique, la salle est sympa avec des miroirs tout autour. Ne pas oublier de garder son ticket sur soi pour repasser la caisse en sens inverse si vous avez besoin des sanitaires: la dame à la caisse admet avoir mauvaise mémoire!

Les 2 hommes ont un style très tango nuevo, très recherché, intéressant à voir avec plein de complications, mais un abrazo très ouvert et donc une connection qui ne m’inspire pas forcément. Bref, un tango nuevo moderno assez éloigné de la tradition. Dès 22h30, et se termine à 2 heures.

Dimanche: Glorieta del Parque de la Ciutadella, pas trop loin de l’angle entre Picasso et Princesa (le parc est grand!) J’ai adoré cette milonga en plein air, dans un kiosque comme à Barrancas de Belgrano à Buenos Aires, ou plus près de chez nous au kiosque Parc de l’Indépendence à Morges (les jeudis) ou au Jardin Anglais à Genève (les mercredis).

La différence, c’est alors que chez nous ce n’est qu’en été, à Barcelone c’est toute l’année, même un 31 décembre. Heureusement il y avait du soleil (comme souvent!) et un bon 12-14 degrés. Bon, le sol était un peu pourri: beaucoup de poussière (eh non, personne ne le balaie avant comme à Morges, merci à ceux qui se reconnaîtront!) , du bois vieux et un peu inégal, mais le cadre compense!

Danser le tango avec le bruit de fond de la grande fontaine en arrière plan, ça m’a enchanté! On a dansé jusqu’à ce que les batteries crient grâce, terminant la dernière au son d’une musique sortant d’un téléphone portable! On avait amené du maté à disposition pour réchauffer les initiés. De 15 à 20 heures.

Lundi: Milonga Maldita del Pipa Club, Plaza Real 3, sonner au 1a. Assez… Euh disons… Très petite salle pleine de charme sur la Plaza Real, dans les locaux du club des fumeurs de pipe (ça ne s’invente pas). Atmosphère pas trop enfumée compte tenu du contexte, et musique un peu plus originale qu’ailleurs.

On a aussi eu la chance d’aller lors du Nouvel-An dans un endroit gratuit et perdu au milieu du Born (pas loin du Palau de la Musica) pour un concert gratuit de fusion entre tango, salsa, merengue. Vraiment sympa et original. Et gratuit, vin rouge offert. J’ai pas compris pourquoi et comment!

J’ai eu la chance de connaître Osvaldo et Graciela, un couple de danseurs argentins établis à Barcelone. J’espère qu’ils auront un jour l’occasion de venir donner des cours en Suisse Romande. N’hésitez pas à me contacter pour plus d’informations. Ce sont vraiment des puristes, qui insistent sur la connection, et sur les bases techniques plutôt qu’apprendre x nouvelles figures. Des adeptes du « faisons peu mais faisons-le bien. »

J’ai eu la chance de suivre un cours privé avec eux, que j’ai vraiment apprécié. Je les recommande à tous ceux qui sont prêts à sortir du jeu ludique d’apprendre des figures à quelque chose de parfois un peu rébarbatif mais essentiel: comment marcher, comment bien faire ce que l’on croyait bien faire, comment garder l’abrazo et la connection.

Comme ils sont très sympas et ouverts, et compétents, le rébarbatif en devient passionnant. Difficile mais passionnant.

Vraiment, le monde du tango est un monde génial, où l’on est bien accueilli, qui permet à n’importe quel danseur ou danseuse de partir seul(e) pour une ville étrangère, aller à des milongas, faire plein de connaissances avec qui l’on a quelque chose en commun à partager. J’ai rencontré des amis provenant des 4 coins de l’Europe, que je me réjouis de visiter pour découvrir d’autres milongas, d’autres villes…

Bref, je ne peux que vous recommander Barcelone, une ville que beaucoup adorent, et où la scène du tango n’est peut-être pas infinie, mais bien agréable.

technorati tags:

9 commentaires

  1. Bonsoir,

    J’ai vu votre commentaire sur la danse de Dan y Ruben.
    Ca fait un an et demi que je n’ai pas danse avec eux, aors les choses ont peut-etre change, mais surement pas tant que cela.

    Voici le modeste avis d’une fille qui « les a danses » et, pour avoir discute avec d’autres danseuses et danseurs, il etait assez partage.
    Concernant Ruben, il fait partie de danseurs qui, dansant en apilado, peuvent vraiment vous faire une proposition musicale incroyable, avec u guidage tellement subtile et riche. Il sait suspendre, reprendre, etirer la musique, acceler puis retenir, tout cela en «  » »milonguero » » » comme diraient certains. Je le recommande particulierement en plein air, car avec les elements, c’est encore plus incroyable (cf les quais de Seine au bon vieux temps des 3-4h du matin)…
    Pour ce qui est de Dan, il est clair qu’il n’est pas tres grand, ce qui limite parfois les possibilites de la danse en ferme et explique qu’il danse souvent en ouvert.
    En tous cas, lui aussi, du fait qu’il sache etre guide, fait preuve d’une reelle ecoute de l’autre, ce qui peut etre une bonne base pour danser le tango et meme le guider😉, meme s’il est un peu moins dans la suspension que Ruben. De plus, sa connaissance de la musique et la musicalite qui en ressort (car il n’y pas toujours de correlation), donnent l’impression, que l’on le guide ou qu’il nous guide, de remplir la musique, ce qui n’est pas donne a beaucoup de partenaires.
    Cela fait bientot neuf ans que, d’une annee sur l’autre, je les croise, tantot a Paris, tantot a Sitges et je trouve interessante la palette qu’ils ont developpee dans une ville ou il n’y avait pas tant de danseurs/danseuses pour interlocuteurs.
    Ruben parle bien le francais et ils parlent russe tous les deux (au cas ou😉.


  2. bonjour
    je tombe par hazard sur votre avis sur les milongas a barcelone – merci-
    nous devons nous rendre a la fin du mois aout a barcelone et souhaitons connaitre les milongas -pouvez vous nous donner des adresses nous vous remercions et si vous souhaiter faire un liens avec une milonga de paris – nous pouvons le faire avec la milonga du 18 qui se trouve au 18 rue andré des sarte a paris 75018 contacter jean claude ou béatrice 06 17 16 88 26 merci et peut etre a bientot jean claude


  3. Bonjour, je ne suis pas retourné récemment danser à Barcelone, donc difficile de vous donner des informations plus à jour… A bientôt, peut-être une fois à Paris!


  4. Merci de m’indiquer à Barcelonne les endroits pour danser le dango argentin avec cours et pratique


  5. Ou danser le tango argentin à barcelonne et suivre des cours


  6. Bonjour,
    Je suis à la recherche d’informations sur le tango et les milongas de Barcelone car nous prévoyons mon compagnon et moi y séjourner en mars/avril 2010 pour un mois. Je suis alors tombée sur vos commentaires et quelques autres. Après avoir pris connaissance de quelques sources d’informations, je constate que les milongas de Barcelone semblent fréquentées plutôt par des jeunes et comme sans être vieux, nous ne sommes plus tout à fait jeunes…, nous cherchons des lieux où la clientèle serait à tout le moins d’âge mixte. En connaissez-vous ? Nous avons séjourné à Buenos Aires à l’hiver 2008 ainsi qu’en 2008 et bien sûr cette problématique est à peu près inexistante, sauf pour deux endroits, puisqu’on retrouve des personnes de tous âges dans les très nombreuses milongas, certaines sont même carrément pour les 40 ans et plus. Ce n’est pas que nous n’aimions pas la compagnie de plus jeune, bien au contraire, mais souvent plus jeune veut aussi dire « nuevo » et lorsqu’on préfère le tango classique ça nous pose un problème.
    Si quelqu’un a une ou des suggestions, merci !


  7. Merci pour tous ces bons plans tango! J’ai commencé à danser le tango en Argentine l’année dernière, et j’y ai rencontré plein de gens sympa.. Aujourd’hui je vis à Barcelone pour 6 mois, et je ne suis pas encore allé danser le tango pour le moment, et je ne rencontre pratiquement personne! C’est un peu triste, mais c’est vrai, les catalans sont assez fermés, il faut reconnaître… Par contre ce qu’il manque peut-être dans ces adresses, se sont les prix? Je n’ai aucunes idées des prix des entrées des milonguas ici.. A Buenos Aires, c’était 2€.. à Paris 10€.. Mais ici?
    Encore merci.🙂
    Nina


  8. bonne ambiance à « la pantère ROSA ».
    on était 7 .très bon souvenir
    liliane


  9. Bonjour,
    Je serais très intéressé par les cours particuliers d’Osvaldo et Graciela : pouvez-vous m’en dire plus ?



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :